deutsch
français

Passerelle #22/2

"LES NAGEURS DE L'AAR"

15.08.2022

Le temps chaud de l‘été appelle à un rafraîchissement. Il est possible, heureusement, de se baigner dans une rivière à de nombreux endroits en Suisse. L‘Aar à Berne est particulièrement connue pour cela.

 

Se laisser porter par le courant

Le grand avantage de la natation dans l‘Aar est qu‘il n‘est pas nécessaire de „nager“ pour avancer. La progression se fait presque toute seule grâce au courant, les mouvements de nage servent principalement à maintenir la tête hors de l‘eau. De grands panneaux indiquent la fin du parcours, qu‘il est temps de quitter la rivière. Les escaliers de sortie s‘étendent loin dans l‘Aar et facilitent nettement la sortie. Nager dans l‘Aar par ces températures n‘est pas seulement un bienfait, c‘est aussi apparemment facile et loin d‘être aussi fatigant que de nager dans une piscine.

Des nageurs de l‘Aar, on ne les rencontre pas seulement pendant les loisirs, mais aussi dans notre environnement professionnel. On en compte aussi bien parmi les collaborateurs que parmi les cadres. 

Qu‘est-ce qui caractérise le type „nageur de l‘Aar“ dans son métier ? Lui aussi se laisse avant tout porter par le courant dans son travail. Il exécute les tâches à l‘avance, il ne procède pas à une organisation consciente de ses tâches. L‘ordre du jour et les priorités sont majoritairement dictés par des facteurs externes, par exemple les besoins des clients, les directives des cadres supérieurs ou par les procédures imposées

Les cadres de type „nageur de l‘Aar“ se caractérisent en outre par une direction très passive. Ils répartissent les tâches sur l‘équipe et se considèrent comme „primus inter pares“ dans l‘exécution des tâches professionnelles quotidiennes. Ils craignent autant les décisions que les tâches inconnues.

 

Solide et discret jusqu'à présent ...

La main sur le cœur, vous avez déjà rencontré le type „nageur de l‘Aar“ et il existe aussi dans votre entreprise ; probablement même plus souvent que vous l’auriez supposé dans une première impression. Mais jusqu‘à présent, il n‘y avait aucune raison de s‘intéresser de plus près à ce type de personnes. Les „nageurs de l‘Aar“ ne se font pas particulièrement remarquer, dans la vie quotidienne normale. Les prestations fournies sont solides et ils posent rarement des problèmes. Mais, il pourrait en être autrement, dans un avenir proche.

Les personnes qui se baignent dans l‘Aar sont informées que la natation dans une rivière est réservée aux nageurs vraiment bons et expérimentés. En effet, elle présente quelques risques à ne pas sous-estimer. Le courant peut être plus fort que prévu ou des obstacles inattendus peuvent surgir dans ou au bord de l‘eau. On risque de se retrouver rapidement dans une situation très dangereuse, voire mortelle, si l‘on se laisse porter et que l‘on ne sait pas vraiment nager.

 

... mais dépassés dans le nouveau monde du travail

Le quotidien professionnel ne met pas vraiment la vie en danger. Mais le risque de problèmes augmente nettement dans le monde du travail actuel. Le type „nageur de l‘Aar“ est sensible aux „perturbations“ ; il préfère que chaque journée de travail soit similaire et prévisible ; c‘est la seule façon pour lui de se laisser porter sans souci. La diversité, la complexité, mais aussi les libertés du nouveau monde du travail entraînent rapidement chez lui une surcharge et un surmenage. Le mélange de travail à domicile et de travail en présentiel peut déjà devenir un problème, car il n‘a jamais appris à s‘autogérer. Les cadres qui dirigent passivement dans cet environnement sont rapidement confrontés à une démotivation croissante au sein de leur équipe. Les performances de toutes les personnes concernées diminuent considérablement. 

Les organisations feraient donc bien de se tourner vers leurs „nageurs de l‘Aar“ avant que les problèmes ne prennent le dessus. Elles devraient leur proposer un soutien, par exemple pour développer leur autogestion. Elles devraient aussi les aider à élargir leurs compétences et à relever ainsi les défis du nouveau monde du travail. Et rien ne s‘oppose à ce que les bons nageurs expérimentés continuent à l‘avenir à s‘offrir un rafraîchissement dans l‘Aar les jours de grande chaleur.

SEGESSER - Strategy & Human Capital vous accompagne volontiers dans le développement d‘entraînements adaptés à vos „nageurs de l‘Aar“. N’hésitez pas à me contacter sans engagement.